Village saint-pée sur nivelle

Demande de retour à la citoyenneté française d'immigrés de Sare pendant la terreur

Retour à la liste des délibérations

5 prairial an III Délibération précédent Délibération suivante
Séance publique du 5 prairial l'an 3ème de la République française une et indivisible où étaient assemblés le corps municipal.
Se sont présentés Jean ITHURBIDE fils cadet de la maison DE GOEHAIN de la section de Sare âgé de 32 ans laboureur, Pierre ITCHEPARE d'Esponda et Ignaut JRUNBERRY de la section de Sare âgé de 34 ans également et ancien bordier de la maison Dybarla lesquels nous ont déclaré avoir émigré l'effet de la terreur lors de l'internat des habitants de Sare en masse et être rentrés sur le territoire de France depuis longtemps pour jouir du bienfait de la loi du 22 nivôse et récupérer leurs droits de citoyen français. S'est aussi présenté Martin BERROUET âgé de 27 ans fis cadet de la maison de Hargainenia de Sare disant la même chose que les dits ITHURBIDE et JRUMBERRY et également laboureur ainsi que Jeanne JAUREGUIBERRY ouvrière au même lieu .
Sur quoi ouï l'agent national, il leur a été demandé de produire 8 témoins compétents pour attester et vérifier si leur dire est vrai et ont comparus Pierre CHAUDIER âgé de 52 ans bordier de la maison de Haristeguia, Martin AGUERRE âgé de 25 ans fils cadet de la maison Dyxasgaratia, Jean DAGUERRE, âgé de 24 ans fils ainé de Olhatçarria, Esteven AGUERRE âgé de 22 ans fils cadet de la maison d'Othatcarria, Peillo RUTHY âgé de 45 ans bordier de Haristéguia, cadet. DARAGORRY maitre de Finondoa âgé de 34 ans, Pierre YLHARREGUY âgé de 34 ans, fils ainé de la maison de l'Imistainia, Jean HARISTEGUY âgé de 42 ans propriétaire de Coillarteguia, tous habitants de Sare, lesquels ont déclaré que les dits rentrés ne sont ni nobles, ni prêtres, mais laboureurs et ouvriers et n'ont quitté le territoire de la république que par l'effet de la terreur et depuis e 1° mai 1793 et ont ci-signé ceux qui savent et non les autres pour avoir déclaré ne le savoir, laquelle déclaration, nous officiers municipaux, avons reçu le 5 prairial, sur l'assertion des témoins qui ont déposé que les dits émigrés étaient rentrés longtemps avant le premier prairial et pour soumettre au directoire du district la validité de cette réception.
Fait en la maison commune de Sempé le jour et an ci-dessus.
DETCHEVERS maire, BEHOLA, HAYET, Bte DITHURBIDE, M DITHUBIDE, J DITHURBIDE off. mun., DARAGORRY secrétaire, BEHOLA agt nat. M AGUERRE Pour voir l'original

Rubriques du site